Diagnostic au plomb obligatoire avant les travaux dans la maison

Lorsque vous devez faire des travaux sur votre maison, vous avez pour obligation envers les personnes qui vont effectuer les travaux, que ce soit un entrepreneur, un professionnel ou une tierce personne, de vous assurer que votre maison ne représente aucun risque pouvant affecter leurs santés.

L’un des risques ayant une probabilité d’être rencontré dans une maison est la présence de plomb dans les revêtements. En effet, avant les années 1949, le plomb a été un des composants des peintures utilisées pour le revêtement des maisons. Or, le plomb représente un danger pour les occupants de la maison car il est à l’origine de la maladie appelée saturnisme.

 

Diagnostic au plomb obligatoire

Le diagnostic au plomb n’est pas seulement obligatoire pour les maisons à vendre ou à louer. Les maisons qui devront subir des travaux doivent obligatoirement être diagnostiquées au plomb surtout si la construction de la maison s’est faite avant 1949.

Les entrepreneurs et les professionnels réclament ce diagnostic surtout quand ils doivent toucher aux murs ou à la peinture. Avant de commencer les travaux, il est donc impératif de pratiquer le diagnostic qui permet de déterminer si la maison contient des traces de plomb et en quelle quantité.

 

Assurer la sécurité des professionnels

Afin d’assurer la sécurité des entrepreneurs, il est impératif de faire passer un diagnostic plomb si la maison est vieille. Il est obligatoire et primordiale de faire un diagnostic avant travaux.

Le diagnostiqueur recherchera dans toutes les parties et tous les recoins de la maison s’il trouve des traces de plomb et si ces traces sont oui ou non en dessous du seuil de degré de plomb accepté.

Dans le cas où le diagnostiqueur ne détecte pas de traces de plomb ou détecte des traces de plomb mais à un degré inférieur à 1 milligramme par mètre carré, la maison ne représente donc aucun danger pour les ouvriers et les travaux pourront donc se dérouler normalement.

Dans le cas contraire où des traces de plomb ont été diagnostiquées et qu’elles sont supérieures au seuil de degré toléré, le maître d’ouvrage devra en être informé et ce sera à lui de décider quoi faire ou quelles précautions prendre lors des travaux.